On est tous le bobo de quelqu'un

Publié le par la.maman.oiseau

Bonjour les gens.

 

Avant d'avoir un bébé, je n'avais que deux références de parentalité. Celle de mes propres parents, et celle d'une amie qui, à 29 ans, a déjà trois gosses (outch). Mise à part celle de parents qui date forcément un peu (bien qu'assez proche de mes fondamentaux éducatifs tout de même), celle de ma pote m'a toujours parue très maternante, très bio, très à contre-courant, très proche de la terre et des mouvances écolo. Bref, elle était LA bobo, la personne qui m'intriguait, et la personne qui était devenue maman.

Je l'ai vue ce weekend pour faire connaissance avec le p'tit dernier, et j'ai été très surprise. Le petit dernier en question dormait à plat dans une poussette canne. Ok, soit. Et il buvait du lait en poudre Picot. Bon. Pour le lait, loin de moi le jugement. Je ne la blâme pas. Je sais combien elle désirait allaiter ses enfants et qu'elle n'a jamais réussi à le faire. Et ce pour aucun. Pour le dernier, c'était d'ailleurs mission quasi impossible : césarienne d'urgence + hospitalisation en néo-nat pour traitement contre le strepto B pendant 1 semaine. Non, j'était étonnée que ce soit cette marque et pas quelque chose de plus "naturel"… Jugement de valeur, vous me direz. En plus, je sais combien elle galère niveau thunes et je sais combien coûte une boîte de lait bio. C'est cher.

En revanche, je me suis repassée des souvenirs en tête. Portage en écharpe. Je me souviens l'avoir assimilée à une nana "nature" qui fourrait son bébé dans son écharpe au moindre signe d'énervement… Quelle espèce de salope sans môme j'étais ! Bon, en même temps, l'écharpe elle l'utilisait pas bien. Enfant face au monde, tissus serré au niveau de l'entrejambe du bébé… Mais à l'époque, tout ça ne m'évoquait pas grand chose…

Et quand je me vois avec ma fille aujourd'hui, ben je suis bien plus "maternante, très bio, très à contre-courant, très proche de la terre et des mouvances écolo". Je suis davantage la bobo que je voyais en elle à l'époque. Bon quand je dis "bobo", c'est probablement pas le bon terme. Mais ça me rappelle une anecdote assez éloquente à ce sujet. C'était l'oncle de Papa Oiseau qui s'adressait au père de Papa Oiseau (son frère, donc... vous suivez ?). Il lui disait qu'il n'aimait pas du tout quand il portait ses lunettes de vue sur sa tête. Parce que ça faisait "bobo". Heu... oui, d'accord. 

En conclusion, on est tous le bobo de quelqu'un. Et certainement moi la première.

 BE070096.jpg

Publié dans Sociologie volatile

Commenter cet article

LMO 12/05/2011 10:31


C'est marrant "Bobo" c'est devenu une insulte! :-)

Je me "moquais" gentiment d'une copine qui a allaité sa fille 4 mois (pour moi, c'était tellement long! (Je n'ai allaité Mouflette que 3 semaines, donc forcément) qui portait sa fille en écharpe de
temps en temps et qui préparait tous ses petits pots maison et qui ne lui achetait que du liniment.

Et puis MissCouette est arrivée, je l'ai allaité 8 mois, j'ai 3 écharpes de portage, j'ai un babycook qui fonctionne à fond les turbines et je fabrique moi-même son liniment... Héhé!! ;-)

On est crétin, mais tant que ce ne sont pas des jugements de valeur bruts et méchants, ça n'est pas bien grave! Le tout est de reconnaitre aussi nos petites erreurs!


la.maman.oiseau 13/05/2011 20:55



Un gentille "insulte". C'est surtout un peu péjoratif, mais je me reconnais quand même dans cette mouvance et ce style de vie, les sous en moins peut-être ;)



Maman sur Terre 11/05/2011 09:24


On change tous ! Peut-être que c'est plus son délire au bout du 3ème...

En tout cas le lait bio n'est pas plus cher que le lait non-bio, crois moi ;)

Moi je suis la bobo de moi-même :p


la.maman.oiseau 13/05/2011 20:53



Hihi, moi aussi désormais ;)