Flower Power

Publié le par la.maman.oiseau

Bonjours les gens.

 

J'ai bien envie de vous parler de l'endroit où j'ai donné naissance à l'Oisette. J'en garde un merveilleux souvenir, et j'y retournerai les yeux fermés pour le prochain !

 

À la maternité des Fleurs* il faut s'inscrire tout de suite, quand tu tiens encore ton petit bâton plein de pisse à la main.

Il faut suivre le cours absolument génial et intelligent de R. Leclerc, kinésithérapeuthe spécialiste de la rééducation périnéale, notamment.

Il faut voir ce mignon petit jardin, au cœur des bâtiments.

Il faut demander une chambre individuelle, mais ce n'est pas gagné.

 

À la maternié des Fleurs, on laisse la maman accoucher comme elle l'entend.

On ne colle pas des vêtements d'hôpitaux sur les futurs parents. Ils peuvent rester dans leurs habits, ou se déshabiller (la maman plutôt) s'ils le souhaitent.

On n'écarte jamais le papa. Même pendant la pose de la péridurale. Et même, paraît-il, pendant une césarienne.

On ne s'y sent pas comme dans un hôpital. Pas comme à la maison, non plus. Mais entre les deux. Ce qui est un bon compromis.

Et on peut même y accoucher dans l'eau.

 

À la maternité des Fleurs, intimité est le maître mot.

On laisse les futurs parents se construire leur bulle pendant le travail.

On s'efface pour permettre aux nouveaux parents de rencontrer leur bébé, tranquillement, doucement.

On permet aux jeunes mamans d'écouter leur instinct. Pour l'allaitement, pour le sommeil, pour tout. Et on ne juge pas.

 

À la maternité des Fleurs, on propose une écoute et des conseils de qualité.

On se rend disponible pour conseiller les jeunes mamans à propos de l'allaitement.

On ne juge pas les pratiques des parents (à moins d'un truc grave ou pas approprié, bien entendu)

 

À la maternité des Fleurs, on s'y sent bien. D'ailleurs on y reste 4 jours pleins, pour un accouchement par voie basse. Ce qui est rare en région parisienne (2-3 jours en moyenne). Mais rassurant, surtout pour un premier bébé.

 

Cerise sur le gâteau, elle ne coûte pas plus cher que l'hôpital public. Puisque qu'elle dépend du privé, mais est de convention publique. Je n'ai pas déboursé, ni même avancé, le moindre centime pour toute la durée de ma prise en charge.

 

Je crois pouvoir dire que c'est à cause de cette maternité que l'idée farfelue de devenir sage-femme avait fait son petit chemin dans ma tête il y a quelques semaines. Mais ça y est… ça m'a passé. Faut dire que se retaper 5 ans d'études (dont 1 an de médecine) après 6 ans de vie active… moyen quoi !

 

Intro3x1.jpg

(photo prise sur le site de la maternité)

 

* Pour ceux qui se demanderaient encore de quel endroit je parle, n'hésitez pas à me dire si vous souhaitez avoir l'info précise !

 

EDIT : Ce n'est pas la maternité des Bluets !

Publié dans Ce que j'en dis…

Commenter cet article

Eve petite souris 31/03/2011 17:20


En fait chez moi (et je n'habite pas dans le fin fond de la france) il y a un hôpital et une maternité par département qui fait quelques milliers d'accouchements par an. il n'y a pas vraiment de
choix, tu peux aller accoucher dans le département voisin mais il y a au minimum 1h de route et les maternités se valent toutes, pas d'"amis des bébés" et encore moins d'accouchement dans l'eau.
donc personne ne le fait... c'est triste.
mais dans mon cas, si on tombe sur la bonne personne et si on est un peu informée, l'accouchement peut être physiologique. je n'ai par exemple pas vu un gynéco de tout le séjour et j'en était
ravie!


la.maman.oiseau 31/03/2011 18:00



Moi j'en ai vu un… pas dans de bonnes circonstances : délivrance artificielle (et recousette). Sinon,sage-femmes uniquement. Et ce d'ailleurs durant tout le déroulement de la grossesse. Ce qui
ôte vraiment l'aspect médicalisé, ce qui est appréciable.



Eve petite souris 31/03/2011 14:36


ma maternité est pourrie. mais c'est la seule à 1h de route! et quand t'as peur de faire un bébé prématuré ben tu choisis pas, niveau 3 finalement ce sera mieux pour lui...
mais on est tombés sur une jeune sage-femme super, j'ai accouché sans péridurale ni autre intervention (j'ai juste demandé du glucose car je tournais de l'œil!) et pour un bébé de 4kg c'est pas
mal...
a refaire je changerais juste une chose : me barrer vite fait au bout de 2h ou 6h après l'accouchement bref le + vite possible!


la.maman.oiseau 31/03/2011 16:38



Je viens de lire ton dernier article. Et oui, le risque de prématurité a du te conforter dans le choix le plus sécurisant. Ma maternité n'est que de niveau 1, mais puisqu'à Paris, tout est très
proche (maternité de niveau 3 à 2 km de la mienne…) je n'ai pas regretté ma décision. Par contre, partir au bout de 2 heures, je crois que je serai bien angoissée. 



Gridoune 31/03/2011 10:11


comme ça donne envie une maternité comme celle ci... je n'ai pas eu la chance d'accoucher dans un endroit pareil et je chercherais mieux et plus longtemps pour le prochain !!!! bye bye maman oiseau
!


la.maman.oiseau 31/03/2011 10:18



Bisous !



Maman sur Terre 31/03/2011 09:50


Ça donne envie. Ça a l'air vraiment génial !!
Ma maternité à moi était pas mal mais classique. Le personnel est sympathique mais ça reste trop "médicalisé" et comme tu le sais, j'ai quelques regrets à ce propos.
Cependant, sur le moment, j'étais bien et tellement euphorique par l'arrivée de mon bébé que je l'ai bien vécu. Mon homme a été là de A à Z et ça c'était important.

Moi aussi ça m'a donné envie d'être SF. Mais 1 année de médecine : lol quoi ! J'ai jamais réussis à avoir la moyenne en maths au lycée alors c'est même pas la peine d'y penser...


la.maman.oiseau 31/03/2011 10:17



Pareil : bite en math power !



Maman Sioux 31/03/2011 09:05


Je crois que je vois de quelle maternité tu parles (qui a le label "amis des bébés", non ? En tous cas, il en faudrait +, même en région parisienne où ça fait quand même pas bcp, une maternité pour
autant de femmes enceintes !
Et en province, ça manque aussi. Je sais pas ce qu'il faut faire pour que ça progresse.
Moi, l'accouchement dans l'eau, j'en rêvais. Mais la maternité qui le faisait près de chez moi a fusionné (enfin, s'est faite rachetée par un grand groupe financier) et la maternité à laquelle
cette fusion a abouti s'est pas embêtée à redemander les autorisations et à faire les démarches pour obtenir le droit de continuer les accouchements de l'eau (alors qu'ils avaient construit toutes
les installations nécessaires dans les locaux neufs). Trop dommage...
Mais sinon, elle était quand même pas mal, relative intimité, père absolument pas mis à l'écart, etc.


la.maman.oiseau 31/03/2011 10:17



Bah ils sont un peu cons-cons dans ta maternité ! Ah les belles dépenses que voilà, réalisées avec nos impôts bien sûr ! Et sinon, ce n'est pas la maternité à laquelle tu penses, mais ça tu le
sais déjà !