No more pilule

Publié le par la.maman.oiseau

Bonjour les gens.

 

La pilule. Vaste sujet. 

Effet miraculeux et résolument moderne, puisqu'elle permet de contrôler son ovulation, et permet de décider quand le moment est venu ou non, d'avoir des enfants. Et d'ailleurs, qu'on ne me fasse pas croire que les femmes qui tombent enceintes en prenant aléatoirement leur pilule ne désirent pas d'enfants inconsciemment. Bah oui, aujourd'hui, on a tout sous la main si on ne veut vraiment pas avoir d'enfant-accident. Et je ne parle pas des bébés qui déboulent alors qu'on prend sa pilule à la minute près tous les jours, ni de ceux qui pointent leurs nez derrière un stérilet (c'est même arrivé à ma mère…). Ça, c'est pas de bol et puis c'est tout !

Bref, tout ça pour parler de la pilule contraceptive. Pilule que j'ai prise pendant 7 ans non stop. Pilule que j'ai prise pendant 2 mois 1/2 après mon accouchement. Pilule que je ne reprendrais plus JAMAIS.

Non, je ne veux pas devenir une maman de famille nombreuse. Dès samedi, je me fais poser un stérilet. Mais la pilule, mon Dieu, plus jamais. Never ever ever.

Je ne pense pas être la seule à penser ça. D'ailleurs, bon nombre de mes amies qui n'ont pas eu d'enfant supplient leur gynéco de leur encuivrer l'utérus, mais aucun n'acceptent. Quelle bande de crétins. Aujourd'hui, en France, on n'a même pas le droit de choisir sa contraception.

Et choisir sa contraception, ça veut dire être à l'aise avec elle, et savoir ce que l'on veut. 

Et ben moi, je ne veux pas d'une sexualité pourrie. Avec une libido minable, sans relief. Une sexualité mécanique, avec de l'émotion et de l'amour certes, mais avec un désir faiblard et difficile à booster.

Quand j'ai arrêté de prendre la pilule au moment où on s'est décidés à procréer, en quelques mois, je me suis littéralement redécouverte. J'ai eu l'impression d'avoir 17 ans à nouveau. Et honnêtement, rien de vaut ça.

Bon ok, mes seins ont diminué un poil, et mes règles sont redevenues douloureuses et pénibles. Mais franchement, c'est pas complètement paradoxal de vouloir avoir une sexualité sans risques et heureuse (du coup) et se retrouver avec la libido d'un poisson rouge ? Non, franchement, je crois que je n'injecterai plus jamais une seule hormone dans mon corps susceptibles de modifier un temps soit peu mes désirs, mes envies… mon état naturel, quoi.

En attendant, j'espère juste qu'on va bien s'entendre, mon stérilet et moi. Parce que les préservatifs, ça va deux secondes, quand même.

pils

Publié dans Questions de femmes

Commenter cet article

Moustache 27/06/2011 16:59


J'arrive ici en tant qu'hérétique, puisque je n'ai pas encore de petits tous, mais ça me fait réfléchir ton article sur la pilule...

Moi j'ai ressenti le besoin de l'arrêter il y a un peu plus d'un an. Ça faisait 10 ans que je la prenais quasiment sans interruption. Ça sécurisait mon copain de l'époque qu'on repasse aux
préservatifs (au moins, ça il pouvait contrôler, tandis que la pilule...). J'ai ressenti un mieux-être immédiat, même si je dérouillais 3 fois plus pendant mes règles. Je sais pas si c'était
purement psychologique...

En tout cas, mon gynéco avait vu cette interruption d'un mauvais oeil (genre, c'est simplement une lubie de nana qui veut tomber enceinte mais n'ose pas se l'avouer).

Depuis, j'ai été obligée (à contre coeur) de la reprendre, mais j'essaye désespérément de me souvenir si arrêter la pilule avait délié ma libido. Ma période "sans pilule" correspond à une période
un peu tumultueuse de ma vie, et très chargée érotiquement... y aurait-il un lien? Ça m'intéresserait drôlement de le savoir!
Auquel cas, je m'empresserai de renouveler ma demande pour un stérilet (j'y songe depuis plusieurs années déjà)!


la.maman.oiseau 28/06/2011 22:00



Salut, toi :)


Mais évidemment qu'il y a un lien. C'est vraiment très net chez moi. Jamais, plus jamais de pilule.



simply-co 25/03/2011 18:40


Tout paril chez nous, pour moi ça n'est plus possible la pilule!! je n'en veux plus de ces hormones!! J'avais une libido pourrie alors j'espere que là ça va revenir!Ma gyneco m'a posé le sterilet
il y a un mois environ mais j'ai eu des sainements, douleurs...galere!! a la visite de controle elle a vu qu'il était mal mis, donc on l'a changé mercredi, pour l'instant tout va bien, esperons que
ça dure... En tout cas je te comprend ;)


la.maman.oiseau 29/03/2011 13:51



Tiens-moi au courant, ça m'intéresse de voir comment les autres supportent leur nouvelle contraception. Pour l'instant, chez moi, tout roule !



maman-mais-pas-seulement 19/03/2011 15:45


Cet article est effectivement très parlant et fait écho :)
Comme j'ai longtemps pratiqué la pillule, j'ai connu aussi ce raz le bol et je suis passée au stérilet.
J'ai trouvé ça fabuleux de re-sentir le corps s'exprimer avec ses montées et descentes et tout et tout ... jusqu'à la GEU (terme barbare pour grossesse extra utérine) contre laquelle mon doc ne
m'avait pas du tout mise en garde.
Je ne veux pas casser l'ambiance mais les docs ne donnent pas assez je trouve toutes les infos sur les tas de possibilités sympas qui existent et dites alternatives ... sans être trop "casse
ambiance".
Je connais néanmoins des copines ravies de ce procédé et qui revivent depuis !


la.maman.oiseau 21/03/2011 16:20

Sympa la geu. Ma mère aussi est tombée enceinte avec son stérilet... Mais en même temps une geu est possible aussi sans stérilet. En tout cas désormais il est posé et je suis très contente !

GreenWitch 18/03/2011 15:54


non, pas de p'tit deuz tout de suite !
pour le moment, on pratique surtout l'abstinence je dois dire.


la.maman.oiseau 18/03/2011 16:16



Arf, normal après la naissance d'un p'tit loup. Chacun son rythme.



Eve 18/03/2011 14:52


après de longues années avec pilule c'est maintenant stérilet cuivre! une fois la libido retrouvée, vraiment pas envie de la laisser filer... et puis je préfère me dire que je n'ingurgite plus de
saletés.
si mes règles sont plus longues (8-10 jours) elles sont en revanche bien moins douloureuses, contrairement à ce qui était prévu, joie!


la.maman.oiseau 18/03/2011 15:01



Ah, ça me rassure. Je me fais poser le mien demain… on verra bien !