Mettre une couche lavable à un Oiseau [Cadeau inside]

Publié le par la.maman.oiseau

Bonjour les gens.

 

Aujourd'hui, je voudrais vous parlez de couches lavables. Hyper convaincue, j'ai fait du rentre-dedans auprès de Papa Oiseau pendant toute la grossesse pour que l'on s'y mette dès la naissance de l'Oisette (j'ai le souvenir d'une conversation enflammée à ce sujet en avril dernier sur une terrasse à Miami – comment ça je suis une sale pute qui voyage ??). Ça a été non négociable : niet. Point de couches lavables pour nous. Non pas que sa conscience écologique soit au ras des paquerettes, mais simplement le bon sens d'un papa à la vie bien trop remplie, avec des horaires pas possibles et la volonté de profiter de sa fille quand il est là plutôt que de faire tremper des couches dans des seau partout dans notre trop petit appart. Je me suis résolue, à regret, mais aujourd'hui je dois dire qu'il avait raison. Déjà que je n'ai pas le temps de lui préparer à manger moi-même (à l'Oisette hein, pas à mon mec, il se déboruille lui)… 

Mais Smartipants m'a contacté pour me proposer de tester une de leur couche lavable TE1. Je me suis dit, banco, essayer ne veut pas dire imposer-à-Papa Oiseau… Et pour bien faire le test à fond, l'Oisette a passé toute une nuit avec. Enfin toute une nuit… jusqu'à 1 heure du matin environ. À cette heure avancée de la nuit, la pauvre louloute était toute mouillée ! Change-lumière-berceuse… la misstinguett ne s'est pas rendormie avant 3 heures.

Plus jamais, que je me suis dit. Et Papa Oiseau m'a bien fait cette tête. Si si vous savez l'horrible tête du "je te l'avais bien dit".

Et puis samedi dernier (Papa Oiseau était pas là), j'ai eu envie de réessayer. Sur un temps plus court, soyons raisonnable. Après le déjeuner, hop, on l'enfile pour la sieste.

J'ai croisé les doigts, et j'ai retrouvé mon moineau deux heures plus tard, reposé et au sec. 

Alors soit j'ai pas eu de bol la première fois, soit elle s'entraînait pour le Guiness des records du plus gros pipi du monde… Peu importe, je sais désormais l'usage qu'aura cette couche chez nous (et de la seconde que je vais m'offrir d'ici peu) : en journée, et le weekend. Au moment où j'ai le temps (et où elle pisse moins, semble-t-il).

Et sinon, la couche est belle, pratique, douce et ne fait pas du tout un gros boule à l'Oisette.

La preuve : 

photo1.jpg

 

Comme ils sont trop cool raoul (non ce n'est pas Romande Borhinger qui s'occupe du marketing), ils m'ont proposé d'en offrir une à un lecteur. 

Alors je vous propose de jouer. Celui qui me racontera dans les commentaires sa plus belle pire expérience de caca de bébé, la couche est à lui ! Si vous relayez l'info via facebook et twitter c'est bien aussi :)

À vos claviers, je vous attends !

 

EDIT : boulet de concours (c'est mon premier, pardonnez-moi), j'ai oublié de donner la date limite pour envoyer vos récits merdeux : dimanche 4 septembre, avant minuit. Bonne chance !

 

 

Publié dans Les cadeaux !

Commenter cet article

Loriane 07/09/2011 17:42


et pour la grosse commission? ça doit être moins sympa je pense ...


libellule 05/09/2011 12:47


je suis trop en retard pour ton concours, mais je viens parler "couches lavables". Comme toi j'ai eu une première mauvaise expérience avec mon loulou avec une TE1 ne nécessitant pas de culotte de
protection... mon oeil, il faudrait alors changer bébé dès qu'il a fait dans sa couche !!! J'ai donc investi dans des culottes de protections et maintenant que j'ai pris le rythme je ne m'en
passerai plus : l’absorption est bien meilleure que des pamcroutes (bébé peut la garder la nuit entière sans pb) et surtout zéro fuites !!! après il s'agit de bien s'organiser : je les compacte
dans une poubelle à pédale avec un seau intégré où il y a quelques gouttes de "tea tree", puis deux fois par semaine je vide le seau dans un autre rempli de flotte dans laquelle j'ajoute du
vinaigre et du bicarbonate de soude. ça me prend 5 minutes pas plus. je laisse tremper un peu et je fait un prélavage puis lavage en machine. le truc cool c'est que je n'achète jamais de paquet de
couches... au bout du compte je ne trouve pas ça contraignant du tout...

bon aller une histoire de caca quand même !!! :

Saul était tout petit, nous avions décidé avec mon mari de nous promener en bord de mer. J'ai voulu changer le bébé qui en avait bien besoin, mais faute de table à langer j'ai décidé d'opérer dans
la nacelle... Saul nous a alors prouvé qu'il était capable de faire un geyser, couche ouverte, ruinant et son body, sa tenue du jour et sa petite nacelle toute neuve... Il a alors fait un grand
sourire de satisfaction, et je n'ai pas pu m'empêcher d'éclater de rire devant un papa dépité... I love my kid !!!
Il a voulu renter l'expérience dans la salle de bain... mon lino n'a jamais été aussi bien nourri... !

bravo pour ton blog que je découvre !


CaroLaCheChe 04/09/2011 22:33


J'arrive à temps pour participer au concours... ouf (sinon t'imagines même pas dans quel état de serai -> non j'en fais pas des caisses d'abord !).
Mon "meilleur" souvenir caca, il date de la semaine dernière. C'est tout neuf ! Petit Nombril commence à manger autre chose que mes nichons, et du coup ses selles commencent à ressembler à autre
chose qu'un truc tout liquide dégueu... Et comme tous parents complètement neuneu qui se respectent, lorsqu'elle a fait sa première selle moulée, bah on a été émus ! Pas au point de la prendre en
photo, mais presque.
Ouais je sais on est des gonzesses chez les Nombrils.


Maritournelle 02/09/2011 14:52


Huuum et bon appétit bien sûr !
Camille PetitChat est en lavables sauf pour la sieste et la nuit, trop ingérable sinon, la moindre humidité le réveille... et vas-y rendormir un bébé grognon... comme on a la chance qu'il fasse ses
nuits, on ne va pas s'en priver au pretexte d'une couche mouillée.
Voici notre anecdote : sortis de la maternité depuis 2 jours, on est tout angoissés on trouve notre bébé apathique (pas eu l'idée que ça pouvait être le changement de cadre, non-non). En bons
parents angoissés on file droit à la PMI, où la puéricultrice me demande de le déshabiller. J'enlève le body, la couche... et me prend un beau jet d'urine sur le T.shirt. Je laisse donc le Papa
prendre le relais pendant que j'éponge tant bien que mal mon T.shirt et Camille PetitChat continue sur sa lancée (car après tout, pourquoi s'arrêter en si bon chemin ?) et arrose son papa d'un beau
caca jaune doré de bébé allaité. La totale, en 5 minutes.
Et le commentaire de la puer : "Apathique, vous disiez... ?"


Aubergine(divine) 31/08/2011 23:01


Je vais jouer je vais jouer je vais jouer je vais jo...
Ma plus belle histoire de merde, la voici.
C'était l'époque où j'allaitais mini-ly et comme vous devez le savoir, les bébés allaités font de belles bouses bien juteuses, bien liquides bien jaunes qui sentent le jambon. C'était un jour où
j'avais une mastite en plus, donc j'avais mal, j'en pouvais plus, je rêvais de me tirer une balle et dormir. Mais il était trois heures du matin et donc ma fille venez de chier sa race dans sa
couche, jusque là tout va bien. J'étais donc à moitié à poil les seins à l'air, entrain de changer ma fille à 3h du mat', pour mon plus grand bonheur, quand d'un coup d'un seul je me suis pris un
violent jet de merde qui m'a lavé les seins, les cheveux et les pieds. J'ai donc vécu mon premier bain de merde, j'ai hurlé, je sentais le jambon et j'avais envie de pleurer. Et je me suis donc
rendormie avec de la merde dans les cheveux et une bonne odeur de jambon. Ce soir là j'ai pas souvenir avoir fait l'amour. Voilà vous savez-tout, même si je gagne pas j'ai été contente de pouvoir
le sortir. C'est important pour mon psychisme.
Je t'aime, bisous.