Moi seule sais

Publié le par la.maman.oiseau

Bonjour les gens.

 

S'il y a bien une chose dont j'étais persuadée depuis belle lurette, c'était de ne pas être maternelle pour un sou. Cette idée a fait sa place dans ma tête très certainement parce que depuis que je suis petite on me rabache (reproche ?) ne pas être caline, tendre ou douce. Pendant longtemps je pensais même ne pas vouloir d'enfant.Ça faisait partie de la carapace que je m'étais forgée avec attention.

Je ne sais pas quel a été l'élément déclencheur, mais un jour les écoutilles ont lâché. J'ai eu envie d'un bébé.

Et quand ce bébé est venu s'installer en moi, j'ai été submergée par une vague de sentiments à son égards. Des sentiments animaux. Pas expliquables.

Puis elle est née. Pas de vrai bouleversement sur le coup. Mais une progression, une évolution des sentiments et des sensations.

Depuis 6 mois je ressens le besoin très fort d'être une maman. Sa maman. Présente et rassurante. Solide et évidente. Douce et câline, juste pour elle.

 

Souvent je me dis que ce n'est pas tant elle qui a besoin de moi aussi fort. Mais moi qui ai besoin d'elle. La nature est bien faite : pour que tous les besoins du bébé soient assouvis, elle a créé les mêmes besoins chez la maman. Voilà comment j'ai constamment envie de la tenir contre moi, envie de la porter, envie de la sentir, envie de l'embrasser, envie de la serrer, envie de jouer avec elle, envie de la nourrir, envie de la bercer, envie de dormir avec elle.

 

Je veille à chacun de ses souffles. Je scrute son regard. Je comprends ce qu'elle veut. J'entends ses pleurs et je peux les apaiser. Instinctive. Animale. Moi seule sais.

 

Et en fait, si, je crois que je suis maternelle.

 

BE081545-copie-1.jpg

Publié dans Grossesse - etc.

Commenter cet article

Maman sur Terre 22/04/2011 09:51


Mais oui t'es maternelle ! Ca se sent ! Mais tu te protèges encore en faisant des blagues trash. ;)


la.maman.oiseau 22/04/2011 09:54



Exact ! Faut bien un p'tit bouclier quand même !



Maman Sioux 22/04/2011 09:20


Moi j'avais un tout petit peu doute pare que je n'éprouvais que peu d'attrait et pas d'envie d'être patiente avec les enfants des autres. J'avais déjà envie d'avoir plein de bébés mais tout en
espérant que "pour eux", je saurais être patiente.
Et ça a été le cas. Son propre enfant, c'est une déferlante de sentiments incroyable. Et cette envie irrépressible de lui en permanence. Effectivement, la nature est bien faite, parce qu'il faut
bien tout cet attachement et cet amour pour aider un être aussi fragile à grandir et se construire !


la.maman.oiseau 22/04/2011 09:54



Ouais, moi c'est ça aussi, j'ai jamais été fan des enfants. Je suis pas super à l'aise avec eux… et toujours d'ailleurs ! Avec la mienne, ça va, je suis moins timide ;)



Violette 22/04/2011 01:17


Avec une telle description, tu es maternelle, c'est sûr.
Et ça oui, toi seule le sais.
Je n'ai jamais eu de doute sur ma capacité à être maternelle mais plutôt sur celle à savoir ce qu'il faudrait, faudrait faire pour un bébé. Et finalement, ça s'est bien passé !


la.maman.oiseau 22/04/2011 09:53



Curieusement moi c'est l'inverse. Jamais eu peur de l'inconnu, de ne pas savoir faire, de faire des erreurs d'ailleurs. Je me disais que ça allait être dur, mais que je finirais par me
débrouiller :)