Dans mon bec

Vendredi 21 octobre 5 21 /10 /Oct 16:07

Ça fait un bon moment que je n’ai pas pensé à l’allaitement de l’Oisette. Bien longtemps que je n’ai pas remis en cause mes choix, mon histoire et mes regrets.

Pourtant, il y a quelques semaines (ou mois), j’y pensais très régulièrement. J’avais la désagréable impression, l’insidieuse sensation d’avoir raté quelque chose, de ne pas avoir persévéré là où il aurait fallu, de ne pas avoir été une mère à la hauteur, finalement.

Désormais je me trouve complètement idiote d’avoir pensé une chose pareille. De m’être bêtement infligée cette amertume inutile et culpabilisante.

Certes, j’ai été mal conseillée. Certes, je n’ai pas eu le courage – que dis-je, les couilles – de dire merde à mes patrons pour pouvoir assurer cet allaitement que je souhaitais long, finalement. Certes, je me suis pliée au regard de mes copines, qui voulait me retrouver comme avant.

 

Mais mince. Tout va bien. J’ai allaité ma fille et ça s’est merveilleusement bien passé. Des moments difficiles, il y en a eus. Avec le biberon aussi, d’ailleurs.

Arrêter de lui donner le sein a été à la fois un réel soulagement et en même temps un énorme déchirement. Ces deux sentiments pour plein de raisons que je n’ai pas du tout envie de détailler ici, parce que je trouve cela trop intime.

Je suis incapable de dire ce qu’il en a été pour ma fille. J’ai la sensation qu’elle l’a très bien vécu.

 

Je sais que je suis une bonne mère. Tout comme je l’aurais été en l’allaitant deux ans, ou pas du tout. Et pour s’en rendre compte, il faut juste faire la paix avec soi-même, arrêter de mettre la barre beaucoup plus haut que soi. Et apprendre, petit à petit, que devenir parent, c’est être patient, modeste et conciliant avec soi, avec son conjoint, et avec ses enfants, justement.

 

42-15396080.jpg

 

Edit : je me rends compte que c'est la semaine de l'allaitement, ce billet tombe à pic !

 

Par la.maman.oiseau - Publié dans : Dans mon bec
Voir les 4 commentaires - Ecrire un commentaire
Lundi 23 mai 1 23 /05 /Mai 00:00

Bonjour les gens.

 

On te le répète durant toute ta grossesse : allaiter va être difficile. Tu vas devoir te préparer au pire, t'oublier toi-même et ne devenir qu'abnégation, souffrance et dépression.

Ce que l'on ne te dit pas, c'est que c'est aussi vrai pour toute autre forme de nourriture que tu présenteras à ton bébé.

Je m'étais préparée à de grosses difficultés pour allaiter. Le fait est que tout s'est plutôt bien passé, que l'Oisette a tout de suite bien tété et qu'elle et moi aimions beaucoup ces moments-là.

Je m'étais également préparée à un sevrage difficile. Ma mère ayant eu toutes les difficultés de la Terre à me faire passer au biberon car elle reprenait le travail, je pensais avoir moi aussi à souffrir pendant cette étape. Eh bien pas du tout, l'Oisette a accepté le biberon avec une belle indifférence. Moi qui avais eu besoin de plus de 3 semaines avant d'accepter de boire au biberon, ma petite à moi n'a pas bronché.

Ce à quoi je ne m'étais pas préparée (et que je n'imaginais pas si compliqué), c'était à la diversification. Depuis qu'elle mange des compotes et des purées, l'Oisette boude ses repas. Elle ne mange pas grand-chose et si on la force un peu, on a la sensation de la torturer. J'en viens même à me mettre dans des états pas possibles qui me rappellent vaguement les premières nuits d'insomnies, les terribles moments où, à bout de nerfs, tu te visualises en train de lancer ton bébé contre le mur ou par la fenêtre.

Oui, j'en suis là. Et je ne sais pas comment débloquer la situation.

Et quand je me remets dans ma peau de gamine, punie devant mon assiette à terminer, je n'ai vraiment pas envie de reproduite tout ça. Mais je ne vois pas comment donner l'envie et le goût de manger à mon Oisette, sans passer par des conflits que je ne gère pas. Laisser tu temps au temps ?

 

42-26152344.jpg

Par la.maman.oiseau - Publié dans : Dans mon bec
Voir les 15 commentaires - Ecrire un commentaire
Jeudi 10 mars 4 10 /03 /Mars 09:00

Bonjour les gens.

 

Aujourd'hui, grosse flemme. Et puis je suis ici.

À très vite !

Par la.maman.oiseau - Publié dans : Dans mon bec
Voir les 0 commentaires - Ecrire un commentaire
Mercredi 16 février 3 16 /02 /Fév 13:55

Bonjour les gens.

 

Depuis quelques jours, une nouvelle nostalgie vient s'ajouter aux nombreuses déjà présentes dans mon esprit. L'allaitement de l'Oisette. Il a pris fin il y a un peu plus d'un mois parce que je reprenais le boulot. Il s'est terminé de manière harmonieuse, calme et sans frustration apparente. Mais voilà que je me mets à faire des lapsus : "Non je vais la mettre au sein dans le salon", "Je vais l'allaiter vers 16 heures"… Bref, voyez le genre. 

Et hier, ma petite louloute était un peu énervée. Je l'ai prise contre moi, ventre contre ventre. Et là, d'elle même, elle a enfoui sa tête dans ma poitrine et s'est mise à me téter le sein (pas le téton hein). Eh ben ça m'a bouleversée… j'ai pas trop su quoi lui dire. "Mais non mon p'tit chaton, il n'y a plus de lait dans les seins de maman…" 

Cela dit, ça m'a touchée qu'elle n'ait pas encore oublié le doux réflexe. Et émue.

 

picture.cfm.jpeg

Par la.maman.oiseau - Publié dans : Dans mon bec
Voir les 4 commentaires - Ecrire un commentaire

À propos de La Maman Oiseau…

  • La Maman Oiseau
  • : Une grosse dinde, un pigeonneau farci et une petite caille sont dans un nid.
  • Contact

Coup de cœur de piaf

❧ Le coup de cœur du moment 

Polaroid Girl

Ma Page sur Hellocoton  S'abonner à lamamanoiseau sur Twitter

bambinou_logo-badgejaime.jpg

la_maman_oiseau.jpg     

Dernières plumes

RSS

  • Flux RSS des articles
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés