2011

Publié le par la.maman.oiseau

Cette année aura été riche en événements. Mais je ne suis pas certaine de m'en souvenir précisément. Déjà, les premiers mois m'échappent.

Alors voilà en vrac, ce que 2011 m'aura fait vivre (ou subir) : 

Un retour au travail brutal / Trois vomis-jets dans mon décolleté / De belles rencontres dans la vraie vie comme dans la fausse (on se comprend) / Un voyage en amoureux doux et nécessaire / Des rires / Une gastro pour moi / Une gastro pour elle / Une angine pour lui / La fierté à toutes les sauces / De belles nuits longues et profondes / De courtes nuits hachées menu / Des lancés de purée dans mon salon (pardon tapis) / Une démission / Des vacances d’été over foireuses / Des dents / Un zona (again) / Un beau petit stérilet bien en place / Une grosse envie de foutre le camp / Du plaisir au lit (et n’y voyez pas forcément quelque chose de sexuel, même si) / La mise en route de la grosse envie de foutre le camp / Le temps qui passe à la vitesse de la lumière / Des envies de dire merde mais jamais le courage de le faire (couille molle style) / Des projets, des projets, des projets / Du plaisir à me sentir la fille de ma mère depuis que je suis la mère de ma fille (je répète ou ça va ?) / L’angoisse de voir les anciens mourir / Le frôlage de la propriété en Dordogne / Lâcher prise (ça va manger sur 2012, ça) / De la toux et des oignons / Des allers-retours en Bretagne, crachins versus embouteillages / Les retrouvailles avec l’alcool, l’ivresse et la liberté (il faut bien le dire) / Une longueur d’ondes constante rassurante / Du lait / Des gnocchis (il faut bien l’avouer, on ne s’est nourris que de ça cette année, allez savoir pourquoi) / Des comptines / La lecture de “Rapport sur moi”, bouleversante / Une soirée guitare-amis-chants nostalgique / Des colères / De la mooncup, back in da place / Du muguet / Un pas / La découverte des huitres / Des mots et petite voix fluette / Paris et la tristesse de se rendre compte qu’on n’est plus compatible tous les deux / Père Lachaise / Son petit visage, mélange parfait des deux nôtres.

 


Publié dans Ce que j'en dis…

Commenter cet article

03/01/2012 17:26

Oh j'avais pas lu ce billet. Tu n'as pas choisi la même chanson de Syd Matters, finalement :-) Celle-ci, je l'aime aussi. Et ce bilan, il est si doux. La vie qui coule, qui roule. Yeepa !

la.maman.oiseau 04/01/2012 09:39



Eve petite souris 01/01/2012 12:02

Vive la fausse vie et Syd Matters! Tu me donne envie de danser à nouveau, à peine levée... (han faut que je te fasse écouter un truc, je suis sûre que ça va te plaire!)
Belle année 2012 à vous!