Le beurre et l'argent du beurre

Publié le par la.maman.oiseau

Je voudrais travailler mais je voudrais rester la maison.

Je voudrais voir mes amis mais je voudrais les foutre dehors quand j’ai envie de me coucher.

Je voudrais un deuxième enfant mais je ne voudrais pas troquer une seule minute de mon précieux sommeil.

Je voudrais de la neige mais je voudrais avoir chaud.

Je voudrais être non-stop avec mon amoureux mais je voudrais la paix, des fois.

Je voudrais partir loin de tout avec mes essentiels mais je voudrais faire une grande fête avec tous les gens que j’aime avant.

Je voudrais être bohème mais je voudrais que la routine reste ce qu’elle est.

Je voudrais tout le temps être enceinte mais je voudrais être tout le temps dans l’avion vers une destination magique.

Je voudrais tout le temps être en vacances mais je voudrais travailler sur des projets passionnants.

Je voudrais faire l’amour tous les jours mais je voudrais lire un petit peu le soir, des fois.

Je voudrais être heureuse tout le temps mais je voudrais écouter des musiques mélancoliques et tristes.

Je voudrais me soûler avec mes vieilles copines mais je voudrais qu’elles s’intéressent à ce que je vis.

Je voudrais me marier mais je voudrais rester indépendante.

Je voudrais dire merde à mon père mais je voudrais qu’il soit heureux, au moins une fois dans sa vie.

Je voudrais couvrir ma fille de baisers mais je voudrais m’enfuir loin très loin quand elle chouine.

Je voudrais chanter tout le temps mais je voudrais chanter juste.

Je voudrais vivre cent ans mais je voudrais vivre ces cent ans-là avec tous les gens que j’aime (et avec ceux qui sont déjà partis).

Je voudrais que 2012 soit aussi belle que 2011, et que 2013 soit aussi belle que 2010.

Je voudrais avoir une seconde fille mais je voudrais connaître le regard de mon fils posé sur moi.

Je voudrais que mon amoureux soit tout le temps d’accord avec moi mais je voudrais qu’il me pousse à me dépasser.

Je voudrais l’incertitude et l’avenir brumeux mais je voudrais des points de repères, d’attaches.

Je voudrais le beurre, et l’argent du beurre (et le pire c’est que je sais que je peux y arriver).

 

Corbis-42-20036385.jpg

Publié dans Ce que j'en dis…

Commenter cet article

Chocophile 14/12/2011

J'ai moi aussi une pelletée de je voudrai et encore plus de mais, et moi je ne me pense pas même capable d'avoir le beurre, alors l'argent et la crèmière je t'en parle même pas! j'adore ton
article!!

Bichkek 14/12/2011

Très beau billet !

Audrey 14/12/2011

joli ! et tellement vrai...

vanessa 15/12/2011

Très joli texte ....

Maman sur Terre 15/12/2011

Super beau :)