PVT / Step One

Publié le par la.maman.oiseau

Je ne vous ai pas encore expliqué comment fonctionnait le PVT auquel nous prétendons.

Il s'agit d'un accord entre la France et le Canada qui permet aux jeunes de 18 à 35 ans d'y passer une année en ayant la possibilité de travailler. On peut donc y aller en touriste, pour occuper un emploi, ou les deux. En gros, c'est vraiment génial, car ça permet de vivre une vraie expérience, riche et pleine de possibilités. Cet accord existe entre bien d'autres pays, mais la destination canadienne étant plus que prisée, ils ont été obligés d'instaurer des quotas (7000 places par an environ).

Tous les ans donc, à la mi-novembre, l'ambassade rouvre les inscriptions et c'est la course pour envoyer son dossier ! En gros, il faut impérativement l'avoir envoyé avant que le décompte de leur site n'annonce qu'il est trop tard et que les quotas ont été atteints. L'année dernière ça avait mis 5 semaines, et cette année, à peine 12 jours… 

Le dossier n'est pas super évident à monter. Il ne faut surtout pas se planter car une seule erreur, et/ou un oubli infime conduisent irrémédiablement au refus ferme de l'ambassade. En gros, il faut répondre à plusieurs questionnaires : travail, famille, projets. Il faut signer à des endroits farfelus, attacher des photos d'identité bien normées à un endroit et pas à un autre, prouver que tu as assez d'argent sur ton compte pour survivre au moins trois mois, annoter SANS OBJET aux endroits où il ne faut rien répondre, etc., etc.

Quand on a fait partir nos dossiers (le dernier jour possible, ouf !), on n'avait pas encore reçu le passeport de l'Oisette. Puisqu'on ne pouvait plus attendre, on s'est dits : "tant pis, de toute façon demain ce sera trop tard, donc autant envoyer et on ne sait jamais ça passera peut-être !" On a bien entendu rajouté un petit courrier en bonne et due forme avec une copie du livret de famille, une copie du récépissé de la mairie qui prouve que le passeport était en cours de réalisation. 

Entretemps on a reçu le-dit passeport. Photocopies, courrier, paf direction l'ambassade avec un petit courrier. 

Et aujourd'hui, ta-dam ! Première étape de franchie : on a reçu l'accusé de réception.
Ce qui veut dire en langage pv-tiste : ton dossier est arrivé à temps, il sera traité comme les autres. 
C'est pas grand-chose, mais on est déjà sur un petit nuage, trop contents que ça avance un petit peu.
(Et puis Papa Oiseau a aussi reçu son accusé de réception. Bah oui, parce que deux dossiers = deux fois plus de stress…)

 

Et la suite, si tout va bien, se déroule comme ça : 

- acceptation condionnelle de l'ambassade
- paiement des frais de dossiers (105 par tête de pipe) avec preuve du paiement à fournir
- transmission du dossier aux services de l'immigration du Canada
- acceptation ou non du service en question
- réception de la liettre-sésame qui explique TOUT !

 

On est pas sortis de l'auberge… 

 

Pour plus d'infos : 

- le site de l'ambassade

- le site de pvtiste 

Publié dans Le nid au Canada

Commenter cet article

Maman sur Terre 12/12/2011 20:59

Mais quelle aventure de dingue ! C'est excellent ! Vous êtes des oufs, j'adore !

la.maman.oiseau 14/12/2011 10:18



:))))



Anaisl57 12/12/2011 18:50

Je vous souhaite que tout roule pour ce beau projet!

la.maman.oiseau 14/12/2011 10:18



Oh oui, si seulement !