Pour nos grands-mères et pour nos filles

Publié le par la.maman.oiseau

Depuis quelques mois, tous les samedis c'est pareil. On se rend au marché et on les croise systématiquement. Ces vieux mecs abjectes qui brandissent leurs pancartes et leurs Ave Maria dans le mégaphone.

Ils sont là pour faire entendre leur désir de voir le centre IVG de l'hôpital Tenon disparaître à nouveau. Quand on passe près d'eux pour rejoindre le stand de légumes, je sens les larmes qui me montent aux yeux. Ca me déchire le coeur d'imaginer que de telles choses puissent être remises en question. Ca me dégoûte et ça me blesse terriblement.

On a tous une grand-mère qui a mis sa vie en danger dans des conditions monstrueuses, seule et bouleversée, pour tenter de choisir un pan de sa vie de femme. Jamais, jamais, jamais on voudrait ça pour nos filles. Jamais.

La semaine prochaine, après le stand de légumes, j'irai marcher à côté de ceux qui viennent défendre nos droits, ceux qui chantent plus fort que les chants religieux, et ceux qui brandissent les drapeaux de la liberté. Qui vient avec moi ?

 

tricot.jpg

 

Et voilà de quoi il en retourne exactement pour celles et ceux que ça intéressent : 

Publié dans Sociologie volatile

Commenter cet article

Marie 15/12/2011 12:49

Une grand-mère ou une mère, la mienne à cru qu'elle allait mourir, elle avait 25 ans.
Alors oui, je soutient, même si je suis loin.
(Et parce que moi aussi, j'ai eu la chance d'avoir le choix.)

Poum 14/12/2011 16:05

Je suis hyper choquée, j'avais pas vu la vidéo encore...
Mais comment on peut encore penser ça de nos jours ?? De quel droit veulent ils décider pour nous, pour nos filles, eux qui ont vu des femmes mourir de l'avortement clandestin ? Et comment osent
ils invoquer leur Dieu là dedans en interprétant comme bon (mal ?) leur semble ?
Je suis retournée...

la.maman.oiseau 14/12/2011 16:23



J'espère bien qu'ils ne font que exprimer leur point de vue mais que jamais, jamais, jamais leurs avis compteront.



Coyote 13/12/2011 02:15

La vache ! Tenir de tels discours de nos jours semble si suranné… La somme de clichés qu'ils énoncent donne l'impression qu'ils sont fort peu au fait des exigences et tensions de la vie moderne… La
plupart semblent d'ailleurs relativement âgés.

Sur la question du social levée par un des types du début, j'ai vécu en Irlande, où une gamine de 16 ans enceinte se voyait donner appartement et subventions afin d'élever son enfant… et ceux
qu'elle ne manquait pas d'avoir après… Je n'ai pas trouvé le résultat si probant, et les grossesses adolescentes sont légion là bas :-/

Toutefois la réaction des pro-avortement me semble assez peu digne : voir ce droit défendu par une femme qui ânonne "quand ton mari se branle ça fait un génocide" avec un petit rire débile vers la
caméra, ça ne me semble pas une défense valable non plus…

Ça me fait frémir de voir autant de bêtise des 2 côtés.

la.maman.oiseau 14/12/2011 10:21



Oui, on dirait vraiment qu'ils vivent dans un autre temps, avec des idées pré-conçues et totalement inapropriées au monde d'aujourd'hui. Après, je trouve leur démarche et leur façon de penser
tellement idiote et menaçante que répondre avec de l'humour (aussi graveleux soit-il) ne me semble pas une réponse si con que ça. En fait, remettre en cause le droit à l'avortement n'est qu'une
vaste blague qui ne mérite pas plus qu'une ou deux bagounettes. Si l'on doit se battre plus sérieusement, avec un vrai discours construit, ça craint, ça voudra dire que la menace est sérieuse.



Sparkling Mummy 12/12/2011 22:37

C'est effarant ! J'ai vu la vidéo ... il n'y a pas de mot pour décrire la connerie de ces gens. J'espère qu'ils n'auront jamais, mais jamais gain de cause.

la.maman.oiseau 14/12/2011 10:18



C'est à nous de veiller pour qu'ils ne puissent pas aller au-delà du simple droit d'expression.



Lo 12/12/2011 15:31

J'aimerais tant manifester contre ce genre de manifestations! Cela me révolte, tant de haine/intolérance au nom d'une soit-disante "bonne" façon de penser. Penser à la place de ces femmes qui ont à
faire ce choix, c'est tellement arrogant.
Ce choix est certainement l'un des plus durs qui soit, mais ne pas avoir le choix c'est bien pire encore. Soutenons le droit de faire ce choix, qui est véritablement un droit humain, soutenons
celles et ceux qui le souhaitent dans ce choix, quel qu'il soit. Mais surtout, ne nous croyons pas assez supérieurs pour savoir ce qu'il faut décider à la place de celles qui sont dans cette
situation...

la.maman.oiseau 12/12/2011 16:42



Tn petit mot est plein de sagesse… Ça me tue d'imaginer une seule secodne que de tels acquis puissent être en sursis. Je trouve que d'avoir à faire l'effort de lutter contre les voix qui
s'élèvent contre ce droit, et de se battre pour la maintien de lois essentielles, est complètement hors propos. Mais ça me fout la rage, vraiment.